8 techniques pour passer le polish sur votre voiture

Avec le temps, votre belle voiture que vous aimez tant commence à perdre de son éclat et sa peinture commence à ternir. Même si vous la lavez régulièrement, avec une utilisation quotidienne et une exposition aux vent, à la poussière et à la pluie, des micro-rayures et des taches de décoloration peuvent apparaître sur votre carrosserie.

La bonne nouvelle est qu’il existe un moyen rapide et efficace pour redonner à votre véhicule l’apparence qu’elle avait au moment où vous l’avez acheté. Nous parlons bien sûr du polissage de voiture !

Cette solution d’entretien va au-delà du lavage et permet d’obtenir des résultats surprenants. Vous avez même la possibilité de passer vous-même le polish sur votre voiture en disposant simplement de quelques outils et de certains produits.

Vous souhaitez redonner à votre véhicule sa splendeur et son éclat d’origine ? Suivez notre guide pour tout savoir sur le polissage de voiture !

Pourquoi passer le polish sur votre voiture ?

8 techniques pour passer le polish sur votre voiture 1

Malgré tous vos efforts pour prendre soin de votre véhicule, celui-ci perdra naturellement de sa brillance et de sa réflectivité au bout de quelques années.

C’est tout à fait normal pour une voiture utilisée quotidiennement et exposée souvent aux éléments extérieurs (vent, poussière, pluie…). Quand vous gardez votre voiture en extérieur pendant une longue période, pensez à la protéger des intempéries avec une housse de protection pour voiture.

Il y a deux causes principales responsables du ternissage de votre voiture : les rayures et la contamination.

Les rayures se déclinent en toutes tailles et en toutes formes. Il est facile de repérer les grosses éraflures, qui sont blanches et très marquées, à la surface de la couche de vernis.

Mais même si cette dernière a l’air parfaite à première vue, il est plus que probable qu’il existe toute une série de micro défauts comme les taches, les traces et la décoloration.

Vous pouvez voir ces petits défauts, qui déforment les reflets et donnent une finition générale terne sous le soleil ou une lampe d’inspection, mais vous ne pouvez pas les sentir avec vos doigts.

Il est vivement déconseillé de traiter le vernis de votre peinture avec autre chose qu’un chiffon en microfibres neuf, afin d’éviter de la rayer davantage.

Cependant, il existe encore toutes sortes de contaminants dans l’environnement qui se lient à la couche de vernis ou même qui réagissent chimiquement à celle-ci et attaquent la surface.

Voici quelques-uns des contaminants les plus courants : 

  • Les dépôts minéraux provenant de l’eau 
  • Les sels utilisés en hiver pour déglacer les routes (effets sur la corrosion)
  • La sève des arbres, les éclaboussures d’insectes, les excréments d’oiseaux.
  • Les particules de fer provenant du système de freinage.
  • Le goudron et le ciment de la route
  • Les projections de peinture

Ces contaminants sont suffisamment petits pour pénétrer dans les pores de la couche de peinture. Une fois solidifiés, ces particules deviennent partie intégrante de la couche de vernis.

Vous pouvez nettoyer et laver autant que vous voulez, mais vous n’arriverez jamais à enlever les contaminants qui ont adhéré à la peinture, à moins de polir correctement votre voiture.

Avez-vous pensé à utiliser un stylo de retouche pour voiture contre les rayures ?

En quoi consiste le polissage de voiture ?

Le polissage d’une voiture est une opération d’entretien qui consiste à gratter et à enlever une fine couche de matériau afin d’aplanir les rayures et d’éliminer la contamination collée.

Le concept du polissage est très similaire à celui du ponçage. Cependant, la manœuvre est beaucoup plus délicate, utilisant des produits et des matériaux beaucoup plus fins.

Vous pouvez polir à la main ou avec une machine (voir notre guide sur les meilleures polisseuses), et il existe une multitude de tampons de polissage sur le marché. Le plus important est de choisir le bon équipement.

L’utilisation d’outils ou de polish non adaptés aura un effet négatif sur la finition du véhicule. Cette erreur pourrait engendrer des défauts inesthétiques tels que les hologrammes, un excès de brillance ou encore plus de rayures.

Le polissage de la surface n’élimine pas les rayures profondes, car ils pénètrent à travers le vernis et affectent la couleur sous-jacente et les premières couches de peinture.
Vous aurez besoin de techniques de correction de peinture plus avancées pour réparer ces défauts.

Cela dit, le polissage est toujours effectué comme une opération de finition. Le polissage permet d’éliminer pratiquement 100 % de la contamination par adhérence et la grande majorité des rayures légères, des traces, des taches et d’autres défauts de surface.

Toutes les voitures, même celles qui sortent de l’usine, sont plus belles après un polissage approfondi !

Comment préparer la voiture ? 

Comme pour toute autre opération de finition, la préparation de la surface à traiter est essentielle.
Vous ne voulez pas que la contamination et les particules indésirables s’étalent sur le vernis de votre voiture pendant que vous passez le polish, il est donc impératif de les éliminer avant de commencer. 

Nettoyez votre voiture 

Il suffit de laver le véhicule avec un shampoing pour voiture, de l’eau propre et un gant de toilette. Utilisez les mêmes produits et techniques que d’habitude, nettoyage aux sceaux ou au tuyau.
Rappelez-vous simplement que lorsque vous lavez votre voiture, l’idéal est de passer le chiffon doucement et en ligne droite, et non pas avec des mouvements circulaires.

Lisez notre article sur les meilleurs chiffons pour voiture.

Frotter avec des mouvements circulaires est la principale cause des marques de tourbillon.

Si vous ne rincez pas assez souvent votre gant de toilette ou votre éponge, ou si la surface est très sale, de minuscules fragments de saleté peuvent se loger entre la peinture du véhicule et le vernis et agir comme du papier de verre, rayant la surface.

S’il y a beaucoup de saleté et de crasse sur le véhicule, vous devez effectuer un lavage préliminaire sans contact.

Faites mousser la surface à l’aide d’un canon à mousse ou d’un pulvérisateur à pompe, laissez le produit s’imprégner et détacher la boue, puis rincez le véhicule et lavez-le à nouveau avec simplement de l’eau propre et du savon.

Le lavage élimine une grande partie de la poussière et de la boue détachées de la surface. Veillez donc à ne pas sauter cette étape avant de passer le polish sur votre voiture.

Appliquez un décontaminant pour carrosserie

Nous recommandons l’utilisation d’un savon de décontamination tout-en-un. Ce produit enlève de la surface toute sorte de contaminants tels que les viscères d’insectes, les fientes d’oiseaux, les taches d’eau, les taches d’arbres, la poussière de frein…

Le décontaminant décape également toute cire ou produit d’étanchéité sur la surface, que vous souhaitez de toute façon enlever avant le polissage.

Dirtbusters Shampoing Mousse Nettoyant pour Entretien...
  • MOUSSE NETTOYANTE CONCENTRÉ DE HAUTE QUALITÉ. Une solution moussante épaisse dite...
  • SÛR POUR TOUS LES TYPES DE PEINTURE, JANTES ET ENJOLIVEURS. Dirtbusters a conçu...
  • UNE FORMULE ÉCONOMIQUE ET PRATIQUE DE 5 LITRES DE PRODUIT. Une mousse dense à...

Il est très facile à utiliser, il suffit de mélanger 30 grammes de produit avec de l’eau dans un seau standard.
Appliquez ensuite le mélange sur la surface avec le gant de toilette en microfibre fourni.
Frottez d’avant en arrière aussi longtemps que vous le souhaitez, puis rincez le véhicule.

Examinez la surface et répétez l’opération si nécessaire.
À moins que votre véhicule ne soit très sale, un seul passage devrait suffire.

Utilisez une barre d’argile pour voiture 

Après le lavage de décontamination, examinez la surface avec vos doigts.
Si vous sentez des petites irrégularités, vous devez effectuer un passage à la barre d’argile.

L’argile pour carrosserie est légèrement abrasive, donc lorsque vous la faites glisser sur la surface, la barre élimine les contaminants collés, comme les dépôts minéraux et la poussière des freins.
En frottant la barre d’argile d’avant en arrière, vous éliminez tous les contaminants qui dépassent de la peinture et laisserez une surface relativement lisse pour travailler.

Utilisez toujours les barres d’argile avec le lubrifiant approprié ou au moins de l’eau savonneuse.
Frotter l’argile à sec sur la carrosserie peut rayer la surface et fera plus de mal que de bien.


Comment passer le polish sur votre voiture ? 

Il existe deux façons pour passer le polish.
Soit manuellement soit à l’aide d’une machine.

Voici un guide pour savoir comment s’y prendre dans les deux cas.

Passer le polish à la main 

Le polissage à la main est la méthode la plus simple et la plus facile pour redonner de l’éclat à votre peinture. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de quelques serviettes en microfibre et d’un produit de polissage, appelé aussi le polish.

Le polish se présente généralement sous forme de pâte et contient de minuscules particules abrasives. Lorsque vous frottez le polish sur la peinture, les particules éliminent la couche supérieure du vernis et aplanissent la majorité des rayures légères, éliminent l’oxydation, les taches d’eau et toute contamination collée à la surface.

Contrairement au lavage et au cirage, vous polissez par petits mouvements circulaires, en déplaçant lentement le tampon d’un côté à l’autre et de haut en bas pour couvrir la zone de travail.

Maintenez une pression légère, faites chevaucher vos passages de polish et travaillez la pâte jusqu’à ce qu’il n’en reste presque plus aucune trace sur la surface. Finissez le travail par un essuyage avec une serviette en microfibre propre et examinez les résultats. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous soyez satisfait.

N’essayez pas de polir l’ensemble de la carrosserie en une seule fois : vous vous fatiguerez et n’obtiendrez pas de résultats à la hauteur de votre travail. L’idéal est de répartir la carrosserie en plusieurs sections et de les polir une par une.

Le polissage à la main est parfait pour éliminer les rayures légères et les contaminations de surface sur la carrosserie. Les rayures plus profondes et les éclats de pierre peuvent s’avérer trop difficiles à éliminer par un passage de polish à la main.

Le polissage manuel prend beaucoup de temps et est très fatigant. Vous ne pouvez pas faire toute la voiture en une seule fois, surtout si le vernis s’est considérablement détérioré au fil des ans. À moins que vous ne soyez très en forme, nous vous conseillons d’opter pour un polissage à la machine, plus rapide et moins fatiguant.

Polissage à la ponçeuse ou à la disqueuse

Si vous voulez polir toute la voiture en seulement quelques heures et obtenir des résultats étonnants, aidez-vous d’une machine à polir comme une ponçeuse ou une disqueuse.

Les machines à polir peuvent sembler intimidantes au premier abord, et ne pas savoir les manipuler peut en effet endommager sérieusement le vernis, voire compromettre entièrement la peinture.

Si vous avez peur d’en utiliser sur votre voiture, nous vous recommandons de vous procurer quelques panneaux de carrosserie dans une casse et de de vous entraîner sur ceux-ci d’abord.

Il y a tout de même quelques points que vous devez connaître avant de choisir la machine qui convient à votre véhicule. Chacune dispose de ses propres particularités et produisent des résultats différents. Voici une description des machines à polir les plus courantes.

Polisseuse orbitale standard

Cette machine est une alternative directe du polissage à la main. Le tampon de polissage tourne autour d’un cercle, mais reste dans une orientation fixe, tout comme votre main lorsque vous polissez en mouvements circulaires. 

La polisseuse orbitale standard est très sûre et facile à utiliser, mais dispose d’une faible puissance abrasive. Les professionnels ne les utilisent que pour appliquer des produits tels que les cires et les produits d’étanchéité sur la surface.

Vous pouvez peut-être éliminer certains défauts de surface avec cette machine, mais pas plus qu’avec un polissage à la main, bien que ce soit beaucoup plus facile et moins fatiguant.

Polisseuse à orbite aléatoire

Avec ce modèle, le tampon tourne autour d’un cercle, mais il est également monté sur un roulement, ce qui lui permet de tourner librement autour de son propre axe.

Lorsque le moteur alimente le mouvement orbital, le tampon tourne simplement par élan, produisant un mouvement aléatoire sur la surface.

Cette machine à polir est toujours très sûre à utiliser, mais elle offre une meilleure puissance abrasive pour polir la surface et éliminer les imperfections. Les polisseuses à orbite aléatoire sont également recommandées pour les débutants.

Polisseuse double action 

La polisseuse à double action est l’outil de prédilection des professionnels. Cette machine utilise à la fois le mouvement orbital et le mouvement de rotation du tampon pour produire un schéma de polissage uniforme.

Cette machine est plus puissante et enlève la matière plus rapidement que les polisseuses à orbite aléatoire.
Elles sont plus efficaces lorsqu’elles sont bien utilisées, mais peuvent surchauffer le vernis assez rapidement. Un point dont les débutants doivent se méfier.

8 conseils pour polir correctement votre voiture

  1. Entraînez-vous d’abord sur des panneaux de ferraille que vous pouvez récupérer dans une casse. De préférence opter pour des panneaux du même fabricant et du même modèle que votre propre voiture. Si vous n’en trouvez pas, utilisez ceux qui se rapprochent le plus de votre véhicule.
  2. Travaillez à l’intérieur de votre garage, mais gardez les portes ouvertes afin d’aérer l’espace. 
  3. Pour un premier polissage à la machine, optez plutôt pour une polisseuse à orbite aléatoire.
  4. Utilisez un polish plus doux sur les voitures de couleur foncée. Les peintures foncées présentent beaucoup plus d’imperfections que les peintures claires, alors allez-y doucement pendant le passage du polish.
  5. Étalez d’abord le polish avant de commencer le polissage proprement dit. Utilisez les réglages à basse vitesse de votre machine pour étaler le produit uniformément sur la zone de travail. Passez à un réglage plus élevé pour finir le polissage. 
  6. N’exercez que des pressions légères durant le polissage. La machine fonctionne mieux lorsqu’elle tourne librement sur la surface. Si vous la bloquez avec une pression trop forte, elle risque de laisser des rayures sur votre verni.
  7. Appliquez le polish en effectuant des mouvements droits qui se chevauchent. Faites des mouvements d’avant en arrière et de haut en bas, en faisant se chevaucher chaque passage de 50 % pour couvrir uniformément la zone à polir.
    Le polissage au même endroit va rapidement accumuler de la chaleur par frottement et provoquer toute une série de dommages (gonflement de la peinture, hologrammes, rayures) qui ne seront peut-être pas immédiatement visibles, mais qui le seront une fois la peinture refroidie.
  8. Attention à ne pas réduire l’épaisseur du vernis à un niveau critique. Toute opération de polissage enlève une fine couche de vernis de votre voiture.
    Vous n’avez qu’une quantité limitée de vernis à travailler et si vous enlevez tout, celui-ci s’abîme et finit par exposer les couches de peinture sous-jacentes. Utilisez une jauge d’épaisseur de peinture pour mesurer le niveau de la couche de vernis et évitez les zones très fines.

Conclusion

Passer le polish sur votre voiture est un excellent moyen de préserver son éclat et sa brillance des premiers jours.
En plus, le polissage constitue une méthode préventive contre les rayures et les contaminations qui peuvent détériorer votre peinture et votre carrosserie.

Qu’il s’agisse d’un polissage manuel ou avec une machine, l’opération peut être réalisée à la maison. Toutefois, il faut prendre quelques précautions et suivre quelques instructions pour assurer un résultat parfait à la hauteur de vos attentes.