Comment bien hiverner votre voiture ?

L’hiver est une saison extrêmement difficile pour votre voiture. Même si vous ne vivez pas dans une région où il tombe régulièrement des centimètres de neige chaque année, les températures froides peuvent avoir un impact considérable sur votre véhicule.

L’idéal est de prendre quelques précautions avant d’entreposer votre voiture durant la saison froide afin de la préparer à faire face aux chutes brutales de température. Si vous ne le faites pas, vous risquez de constater quelques dégradations, et dans le pire des cas, de devoir réaliser des réparations importantes.

Les actions requises pour un hivernage réussi de votre voiture dépendent de nombreux facteurs, notamment du type de voiture que vous possédez, de son âge et des conditions climatiques de votre région. 

Ainsi, bien qu’il y ait certaines choses que chaque conducteur peut faire pour préparer sa voiture pour l’hiver, il n’existe pas de véritable méthode universelle. Néanmoins, ce guide peut vous aider à préparer correctement votre voiture pour les mois plus froids et éviter les risques de panne.

Nettoyez l’extérieur de la voiture 

Il est impératif de laver soigneusement votre véhicule avant de l’entreposer pour l’hiver. Pas besoin de station de lavage, l’idéal est d’assurer vous-même le nettoyage à la main. Pensez à laver également le dessous de la voiture à l’aide d’un tuyau.

Une fois la voiture séchée à l’air libre, appliquez une bonne couche de cire pour protéger la peinture du véhicule. Si votre voiture dispose de pièces chromées, il n’y a pas de mal à les polir soigneusement.

Une fois que cette étape ainsi que les autres précautions d’hivernage, que nous citerons ci-dessous, ont été effectuées, vous devez recouvrir la voiture avec une bâche (idéalement anti-grêle).

Lorsque la période d’hivernage prendra fin au printemps, l’extérieur de votre véhicule sera propre et bien préservé pendant sa période de repos.

Nettoyez l’intérieur de la voiture

Comment bien hiverner votre voiture ? 1

Il est important de vous assurer que l’intérieur de votre voiture est propre avant de l’hiverner. Tout ce qui est lié à la nourriture (y compris les emballages alimentaires) doit absolument être enlevé. Cela réduit les risques que des parasites tentent de pénétrer dans votre voiture et vous n’aurez pas à faire face à des odeurs désagréables après des mois d’hivernage.

Les housses de siège sont fortement recommandées pour protéger davantage votre sellerie. Ajouter quelques sachets déshydratants à l’intérieur du véhicule est également une bonne idée. Ces sachets préservent l’intérieur de votre véhicule en absorbant l’excès d’humidité présent dans l’habitacle.

Faites le plein d’essence en ajoutant un stabilisateur

Lorsqu’il s’agit d’hiverner une voiture, une question se pose souvent : Faut-il vider ou remplir le réservoir d’essence avant d’entreposer la voiture pour passer l’hiver.

Il faut savoir que, même si le siphonnage du réservoir d’essence favorise l’élimination de résidus, cette action pourrait engendrer une accumulation d’humidité qui risque de provoquer de la rouille.

La solution est de laisser le réservoir d’essence plein tout en y ajoutant un stabilisateur de carburant. Les stabilisateurs d’essence empêchent le carburant de se détériorer et préviennent ainsi la formation d’oxydation et de dépôts qui pourraient endommager votre système d’alimentation.

Il suffit simplement d’ajouter la quantité recommandée de stabilisateur et de le laisser se mélanger complètement à l’essence en conduisant votre voiture durant 10 à 15 minutes. Garder de l’essence dans votre véhicule pendant son hivernage est également pratique afin de la faire rouler quelques fois durant l’hiver.

Effectuez une vidange

Il est important de changer l’huile et le filtre de votre voiture avant de l’hiverner. En effet, la vidange d’huile offre une protection optimale contre la corrosion, d’autant plus qu’une voiture à l’arrêt est plus sensible à l’apparition de rouille au niveau du moteur.

Tout comme pour le stabilisateur de carburant ou tout autre liquide ajouté, faites rouler le véhicule pendant quelques minutes pour faire circuler les nouveaux liquides.

Vérifiez votre liquide de refroidissement 

Vérifiez le niveau de votre liquide de refroidissement et faites l’appoint si nécessaire (le liquide de refroidissement est d’ailleurs identique à l’antigel). Évitez de mélanger le liquide de refroidissement ordinaire (qui est généralement de couleur verte) avec les liquides de refroidissement de couleur jaune et rose, car ils sont conçus pour avoir des durées de vie différentes.

Pour plus de sécurité, vous devez vérifier la densité du liquide de refroidissement pour vous assurer que le niveau de concentration en eau n’est pas trop élevé. Si c’est le cas, les culasses ou le bloc moteur de votre voiture peuvent se fissurer.

Entretenez vos pneus

Il existe quelques instructions à suivre, lorsqu’il s’agit de l’entretien des pneus d’un véhicule en hivernage :

  • Les pneus doivent être propres afin d’empêcher l’infiltration de poussière et de saleté au niveau des freins.
  • Les pneus doivent être gonflés à la pression recommandée.

Hiverner votre voiture avec des pneus sous-gonflés favorise les risques de crevaison. Surtout si le véhicule reste à l’arrêt pendant longtemps dans un garage froid. Le fait de conduire votre voiture pendant un certain temps aide à maintenir le bon état des pneus.

Débranchez la batterie de votre voiture ou utilisez un chargeur d’appoint

À moins que vous ne prévoyiez de démarrer occasionnellement votre voiture durant son hivernage, il est bon de retirer la batterie du véhicule. Si la batterie d’une voiture perd sa charge, elle risque de geler, ce qui la rend inutilisable.

Ranger votre batterie dans un endroit à l’abri du froid afin qu’elle soit prête à fonctionner lorsqu’elle sera rebranchée au printemps. Sachez que le retrait de la batterie n’est pas recommandé si la voiture à hiverner est un modèle récent équipé d’un ordinateur de bord. 

L’autre option consiste à brancher la batterie de votre voiture à un chargeur d’appoint ou à un dispositif d’entretien de la batterie. Assurez-vous que le chargeur est doté d’une fonction d’arrêt automatique pour éviter toute surcharge. Enduire les bornes de la batterie de vaseline est également une solution d’entretien préventif afin de préserver la batterie.

Démarrez votre voiture de temps en temps

Faire démarrer votre voiture, toutes les 3 à 4 semaines, durant son hivernage permet de maintenir les cylindres lubrifiés et d’éliminer l’humidité des composants opérationnels. Si vous êtes en mesure de déplacer votre voiture (ne serait-ce que de quelques mètres), cela permet également d’éviter le blocage des freins et de l’embrayage.

Si vous décidez de démarrer votre véhicule pendant l’hivernage, n’oubliez pas de suivre ces instructions.

  • Retirez toujours la housse du véhicule lorsque vous démarrez le moteur.
  • Faites tourner votre voiture pendant environ 10 à 15 minutes jusqu’à ce qu’elle atteigne sa température de fonctionnement optimale
  • Laissez la porte de votre garage ouverte pendant que le moteur tourne.

Couvrez votre voiture

L’une des dernières étapes de l’hivernage de votre voiture consiste à la couvrir. Cela protégera l’extérieur que vous venez de cirer et empêchera la saleté et la poussière d’y pénétrer. Si possible, achetez une housse sur mesure plutôt qu’une housse standard.

Assurez-vous que la housse que vous utilisez est en tissu aéré. L’humidité emprisonnée sous votre housse sera nuisible à la carrosserie de votre voiture. 

N’utilisez jamais de housse en plastique, car elle emprisonne l’humidité, responsable de la rouille, et peut également rayer la finition de votre voiture.

Conclusion 

Comme nous venons de le voir, hiverner une voiture correctement demande d’appliquer certains bons réflexes. Toutefois, pour éviter de vous retrouver avec une voiture défectueuse, les tâches à réaliser en valent la chandelle. 

Vous apprécierez sûrement le fruit de votre travail lorsque vous emmènerez votre voiture pour la première balade revigorante du printemps !