Assurance automobile au kilomètre : définition et fonctionnement !

Catégorisé comme Assurance

L’assurance auto au kilomètre est une formule adaptée aux conducteurs qui prennent peu le volant. Si vous en faites partie, vous ne devrez payer que les kilomètres que vous parcourez. Si vous souhaitez connaître le fonctionnement de l’assurance auto au kilomètre, lisez cet article !

Qu’est-ce que l’assurance au kilomètre ?

L’assurance kilométrage fait partie des formules de l’assurance auto. Elle permet aux petits rouleurs de payer une cotisation annuelle d’assurance automobile, selon le nombre de kilomètres parcourus. Au moment de la souscription, vous allez évaluer la consommation kilométrique avec votre assureur et vous vous mettrez d’accord sur un nombre de kilomètres à ne pas dépasser. Autrement, vous devrez payer une pénalité !

Aussi, en fonction des assureurs, il est possible de vous faire rembourser le trop-perçu si vous n’atteignez pas votre forfait limite. Sinon, la compagnie pourrait le reporter sur l’année qui suit. Par ailleurs, sachez que les garanties d’une assurance au kilomètre sont les mêmes que pour une assurance classique. Ainsi, vous pouvez souscrire à une assurance au kilomètre au tiers, intermédiaire ou tous risques. La seule différence réside dans la prise en considération du kilométrage comme élément supplémentaire lors du calcul de la prime d’assurance auto.

Quelle assurance au kilomètre choisir ?

Il faut savoir qu’il existe deux types d’assurance au kilomètre :

  • le forfait kilométrique ;
  • l’assurance au kilomètre près.

Le forfait kilométrique est la formule la plus utilisée. Celle-ci est basée sur un forfait qui varie entre 4 000 et 20 000 km qu’il ne faudra pas dépasser afin de bénéficier d’une réduction de la prime d’assurance auto. Ainsi, vous pouvez par exemple choisir un forfait 4 000 km, un forfait 8 000 km, etc.

Cependant, si vous dépassez le nombre de kilométrage prévu, votre assureur pourra augmenter vos franchises et votre prime à échéance du contrat. De plus, il peut revoir à la baisse vos indemnités en cas de sinistre ou refuser de vous indemniser. C’est pourquoi, il est important de rester vigilant et de ne pas dépasser le kilométrage maximum.

Concernant l’assurance au kilomètre près, sachez que vous devrez régler votre prime d’assurance auto chaque mois, selon le nombre de kilomètres que vous aurez réellement parcourus. Il s’agit d’une formule très économique pour les petits rouleurs. En revanche, vous devrez être vigilant quant à l’utilisation de votre voiture. Si le nombre de votre kilométrage est trop élevé, vous risquez de perdre tous les avantages de cette formule.

Si vous ne savez comment choisir, nous avons pour vous quelques exemples d’assurances proposant ce service :

  • Allianz ;
  • Ornikar ;
  • Flitter ;
  • AXA.

Quel est le fonctionnement de l’assurance au kilomètre ?

Lorsque vous optez pour une assurance au kilomètre, vous devrez communiquer le nombre de kilomètres parcourus chaque année à votre compagnie d’assurance. Si vous avez choisi la formule de l’assurance au kilomètre près, celle-ci pourra affiner la facturation. Le nombre de kilométrage que vous allez donner à votre assureur sera la preuve que vous avez bien respecté votre contrat.

Pour communiquer cette preuve, vous pourrez soit déclarer le kilométrage chaque année au compteur ou faire installer un boîtier dans votre voiture. Dans la première option, l’assurance mise sur une relation de confiance avec son assuré. Mais attention, il ne faut surtout pas mentir, car en cas de sinistre, l’assureur pourra découvrir que le kilométrage annoncé n’est pas correct. En ce qui concerne l’installation du boîtier, il s’agit de la solution la plus appropriée. Celui-ci va analyser le nombre de kilomètres que vous parcourez et l’envoyer directement à votre assureur.

Par ailleurs, le prix d’une assurance automobile au kilomètre coûte moins cher qu’une assurance classique en théorie. Il n’existe pas de prix fixe pour ce type de police. Les compagnies d’assurance prennent alors en compte différents critères (les caractéristiques de la voiture, l’utilisation de cette dernière, le profil de l’assureur, le lieu du stationnement, la formule d’assurance et la compagnie d’assurance choisie) pour déterminer le prix de votre assurance.